Cher lecteur, un petit mot pour se détendre ce weekend!

Marie, agricultrice dans l’ouest du Maine et Loire avant 1950, était forcément ISO 9001:

  1. chaque matin, chaque soir, avec grand respect elle trayait les vaches à la même heure 
  2. bien sur les vaches sortaient et entraient dans l’étable, chaque jour, aux mêmes horaires
  3. bien sur le lait était stocké, dans les mêmes bidons prévus à cet effet
  4. bien sur, le lait était baratté les jours prévus
  5. bien sur la vitesse de la baratte était toujours la même
  6. bien sur le beurre était emballé par ses soins, sur le modèle de la semaine précédente
  7. bien sur elle se rendait au marché de CRAON, sous les halles, toujours au même endroit
  8. bien sur elle avait toujours le respect de sa cliente
Marie, opératrice assidue, n’avait pas connue l’école; respectueuse de sa clientèle, elle faisait efficacement de l’ ISO 9001 sans le savoir!
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Il ne vous a pas échappé, que nos donneurs d’ordre, pour ce qui relève des marchés publics,accordent une grande confiance aux grands et plus grands acteurs économiques du B.T.P.

Bien sur, ces derniers sont ISO 9001;  et plus… ils ont toutes les qualifications…!!!

A tel point que si vous travaillez pour eux, et que par malheur, vous devez aller devant les tribunaux:
 »ne cherchez pas, votre petit avocat local ne sera jamais à la hauteur de l’arsenal juridique que déploiera celui qui vous conteste un détail »!

Pourtant, ceux là, en cas de besoin extrême (une compétence qu’ils n’ont pas, par exemple) sont capables de vous faire travailler sans papier….

Dans la norme ISO 9001, si vous trouvez le paragraphe de cette exception, celui qui relate le fait de faire travailler un sous-traitant sans contrat…. je vous remercie de me l’adresser….

je sais déjà que ma boite à lettres ne débordera point!

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • quand on sait que les coûts démesurés pour être ISO 9001 ont finalement conduits des centaines d’entreprises au dépôt de bilan, 
  • quand on connait les coûts quotidiens engendrés par l’inertie administrative de l’ISO 9001
  • quand on mesure la difficulté de mise en oeuvre des chantiers du fait des normes 
  • quand on  voit la difficulté pour avoir un compte de résultats positif
  • quand on voit le stress que tout cela amène
  • etc… etc…
On a pas de mal à percevoir que l’ISO 9001 de ma grand mère avait un lot incontestable d’avantages…

d’ailleurs,

ces avantages là, ne sont ils pas des feuilles de route pour ceux qui souhaitent revenir à de vrais valeurs ???

Claude GAUTIER    06 26 4 8 13 34

www.eider49.com

www.eider49.blogspot.com

Claude GAUTIER   &  EIDER:   « la passion des défis »